Propos sur la violence de l’art, la violence dans l’art

9,95

 

Description

Texte intégral d’une conférence de Robert Pujade et Olivier de Sagazan

ISBN : 978-2-919221-25-7
Format 13 x 18 cm
96 pages
______________________________

La dimension pulsionnelle de la création, la nature du sujet représenté, la force, la puissance du style, la volonté de dominer sont autant de facteurs qui entrent en compte dans la perception de la violence dans l’art. Pour l’artiste, l’art lui-même, ou du moins sa pratique, peut aussi être synonyme de violence quand il faut à la fois « se lâcher pour laisser agir les modalités d’expression et en même temps maîtriser une technique, un style. » 1 La

violence de l’art réside aussi dans la position de l’artiste, qui cherche autant à donner du sens à un monde absurde ou fantastique, et à célébrer la vie délivrée de ses carcans et de ses conformismes.

______________________________

Les auteurs

Olivier de Sagazan est un artiste reconnu qui travaille sur le thème de la défiguration dans la lignée de F. Bacon. Il expose dans de nombreuses galeries en France et à l’étranger et a publié un certain nombre d’ouvrages relatifs à la violence dans l’art.
Robert Pujade est professeur de philosophie, maitre de conférences à l’Université de Provence. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages.

Informations complémentaires

Poids 0.88 kg
Dimensions 0.6 × 13 × 18 cm
Auteurs

Olivier de Sagazan et Robert Pujade

Collection

Papotages entre amis autour d'une œuvre

ISBN

978-2-919221-25-7

Format

13 x 18

Pages

74

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Propos sur la violence de l’art, la violence dans l’art”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.